Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 16:45
Ahem. Survendu. Archi survendu.
 
Je ne sais plus ou j’avais lu qu’il FALLAIT voir ce film, j’aurais dû vérifier mes sources. 
 
 
 
 
Résumé Allociné :
 
Après cent ans d'existence, l’hôtel The Yankee Pedlar n'est qu'à quelques jours de sa fermeture définitive. Les derniers employés Claire et Luke sont bien décidés à profiter du peu de clients pour lever le mystère de cet hôtel considéré comme le plus hanté de la Nouvelle-Angleterre...
 
  
Aaah, le plus hanté ???? Le seul fantôme qui m’ait hanté est le spectre de l’ennui qui guette. 1h40 de film, 1h32 à se faire chier, une fin bâclée, pas un seul twist qui en vaille la peine. Regardez la bande-annonce, c'est le film en mieux. Des scènes pompées sur Shining, voire l’intégralité du décor, des acteurs bidons, des personnages tellement peu développés qu’on se demande ce qu’ils foutent là, des dialogues interminables qui tentent en vain d’être drôles. Bref, un ratage intégral.
 
Partager cet article
Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 12:11
De retour avec un gros dossier : The River.
 
The River, c’est pas un film d’horreur, c’est une série. Je pense qu’on assiste (avec joie pour ma part) au retour des (mini) séries d’horreur (cf American Horror Story). Donc, ici, on a une mini-série de 8 épisodes, réalisée par M. Paranormal Activity, Oren Peli, produite par Spielberg (et arrêtez de baver lol)
 
Le pitch rapide : Au début des années 80 (je danse le mia, euh, pardon), le docteur Emmet Cole (Bruce Greenwood) est un reporter qui parcourt le monde afin d’émerveiller les spectateurs avec ses trouvailles.  Pendant des années, il se filme avec sa famille pour alimenter son show, ce qui contribue grandement au succès de son émission.
Aujourd’hui, il est séparé de sa femme, son fils fait des études, Emmet continue ses explorations, toujours plus loin. Il disparaît en pleine foret amazonienne.
Alors que tout espoir est perdu, alors qu’il est officiellement déclaré mort, après 6 mois, sa balise de détresse est activée.
Une équipe de télévision propose à Tess (la femme d’Emmet), de monter une expédition filmée pour retrouver le Dr Cole.  Une fois l’équipage au complet, toute notre petite équipe part sur les traces d’Emmet, tout au long du fleuve Amazone (d’où le titre, c’est bien, vous suivez).
 
Et c’est là que les emmerdes commencent…
 
Le pilote est un double épisode de 2X48 minutes qui vous met bien dans l’ambiance. L’insertion dans l’histoire est rapide, il nous suffit de quelques minutes pour comprendre de quoi il en retourne, et ça, c’est bien.
On comprend aussi que c’est Peli à la réal. Bah oui, fallait oser la série « caméra épaule ». J’avais un peu peur d’avoir la nausée au bout de quelques minutes, mais non. En fait, tout n’est pas réalisé « caméra épaule », on a aussi des caméras de surveillance, des flashbacks filmés correctement, disons que ça s’enchaîne sans trop de heurts.
Il y a suffisamment d’intrigues, mais pas trop non plus. On se doute que certains protagonistes ont des choses à cacher, des comptes à régler, et qu’en plus de ça, on est enfermés sur un bateau, sur une rivière, au milieu d’une forêt immense. Je sais pas vous, mais moi, rien que ça, j’angoisse déjà !
Et puis, l’environnement s’en mêle.
 Je n’en dis pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir, mais le frisson est plutôt bien dosé, ni trop (on ne sursaute pas toutes les 2 minutes, encore que…) ni trop peu (on ne s’endort pas devant les épisodes.)
 
J’ai un GROS reproche à faire à cette série malgré tout : sa linéarité… Un épisode = un nouvel endroit à explorer, avec la méchante Mère Nature qui joue des tours de cochon à nos pauvres protagonistes. Une fois le « choc » du pilote passé, les 4 épisodes suivants sont assez linéaires, on se met devant son écran, un peu sceptique, à se dire : « bon, il va leur arriver quoi, maintenant ? ».
Mais accrochez-vous, parce que les 2 derniers épisodes valent leur pesant de cacahuètes. Si on n’obtient pas toutes les réponses, c’est plutôt bien ficelé, et puis la scène finale ! Elle ne vous laissera pas indifférent, on se rappelle douloureusement que c’est Peli à la caméra…
 
Alors, regardez-moi ça rapidement, et venez me dire ce que vous en pensez.
 
 
 
Partager cet article
Repost0
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 16:59
Me suis fait avoir. Par Nakata. Honte à lui.
Nakata, pour ceux au fond de la classe, c'est le papa de "The Ring".
Après Chatroom, il nous propose "TV Show". Loft Story, version 1 jour / 1 mort.
au delà des effets spectaculaires, Nakata nous propose une 2e lecture du film. Une réflexion du type : jusqu'ou irions nous pour de l'argent? Jusqu'où les media iront-ils pour l'audimat?
Toujours dans une écriture très juste, le film pêche un peu par sa longueur, le milieu du film tourne un peu en rond. Il y a des pistes qui restent inexplorées, et l'ensemble reste assez prévisible.
Partager cet article
Repost0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 16:30
Ahem.
Je suis désolée. Je n'aurais pas dû.
Je ne sais pas comment font les femmes, mais c'est sûrement pas avec un navet pareil qu'on va savoir.
Pfff, franchement, j'ai honte d'avoir regardé ça.
C'est bourré de clichés sexistes, de clichés mamans qui bossent versus les mamans à la maison (les Mamonstres, seul terme qui m'a fait rire). Les personnages sont tellement caricaturaux qu'ils n'en sont même pas drôles.
Donc bon, quitte à faire dans le futile, j'ai verni mes ongles pour rentabiliser le temps perdu devant ce truc.
Surtout économisez vos sous!!! Fuyez
Partager cet article
Repost0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 16:57
Ce film devrait être diffusé dans les collèges et lycées, ça ferait une excellente publicité pour la contraception!
Sérieusement, c'est un gore, mais pas trop gore et plutôt sympa à regarder, finalement.
Le pitch: une jeune étudiante tombe enceinte, et le bébé à naître va s'avérer plutôt vorace.
Evidemment, ça n'a rien de révolutionnaire (comme le titre, usé jusqu'à la corde) ni de franchement surprenant, il y a quelques scènes bien dégueulasses, mais pas trop non plus. Ce film évite l'écueil de la surenchère inutile.
Il est dans le même style que Grace, en moins crade que cette relique de BabyBlood, pas exceptionnel, mais pas un navet non plus.
Partager cet article
Repost0
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 17:08
J'avoue, je suis très en retard pour vous parler d'un film qui n'a "que" 7 ans... En même temps, vu les difficultés pour l'obtenir, c'est pas étonnant qu'il ait mis autant de temps avant d'arriver sur mon écran.
Trèves de plaintes, z'êtes pas là pour ça...
Noroi, c'est quoi?  C'est "The Ring" qui rencontre "Le Projet Blair Witch". Ouais. Rien que ça.
Le pitch : Le professeur Kobayashi, féru de phénomènes paranormaux, mène l'enquête sur le "Kagutaba". Dit comme ça, c'est pas super sexy, ni super interessant. Et au début, on apprend que sa maison a brûlé, et que (bah voyons), on a retrouvé cette video comme ultime témoignage.
Toute ressemblance avec tout film déjà vu s'arrête là. Quand les Japonais se mettent au "Found footage", ça rigole pas.
Enfin si, justement. Du moins au début.
On est très vite absorbé dans cette histoire, qui parait totalement farfelue au début, pour vraiment faire progressivement flipper...
L'histoire est centrée autour de 4 personnages, qui n'ont a priori rien à voir les uns avec les autres, tellement, qu'on a du mal à voir ou le réalisateur nous emmène. Entre l'actrice hantée, l'enfant médium, le médium totalement barré, la galerie de personnages est pittoresque, et paraît parfoir en total décalage avec un film d'horreur.
Et quand vous êtes bien détendus, que vous en êtes au stade "c'est nul, ça fait pas peur, bouhhhhhhhhhh", et ben paf, ça vous éclate à la tronche. Et j'ai pas dû respirer pendant la dernière demi-heure du film...
Et le réalisateur réalise le tour de force de vous tenir en haleine pendant 2 heures, ce qui est une gageure dans le milieu de l'horreur, car souvent, quand ça s'éternise, ça tourne en rond. Et ben là, pas du tout.
Parce que c'est super bien ficelé, et que les dernieres minutes sont particulièrement éprouvantes, c'est une très belle découverte. Et parce qu'une des images m'a empêché de m'endormir la nuit suivante, je recommande particulièrement.
Partager cet article
Repost0
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 11:14
Comme la plupart des gens qui auront vu ce film, j'ai été tentée de voir ce que Daniel Radcliffe donnait sans sa baguette (ahem).
Donc " La Dame en Noir", c'est un remake d'un téléfilm adapté d'un roman (ça va? Vous suivez?) qui raconte l'histoire d'Arthur. Arthur, c'est un jeune papa veuf qui a bien du mal à faire son deuil de la perte de sa femme (il parle même à son fantôme). Il est envoyé pour fermer une succession dans le village de Crythin Gifford.
Le manoir dans lequel il doit chercher des papiers est à peu près aussi accueillant que la population locale.
Si l'histoire en elle-même n'a rien d'extraordinaire, j'ai beaucoup aimé l'ambiance gothique du film. Et je ne parle pas d'apparition de jeunes avec des chaussures à plateforme et des blousons à clous, non, non, je parle de brume, de style victorien, de beaux cimetières (oui, oui), etc.
Quant à la performance d'Harry Potter? Bwarf. Je suis sceptique. Il est convaincant par moments, la plupart du temps, j'ai eu l'impression qu'il avait le regard aussi embrumé que le décor.
Pour conclure, la Dame en Noir, c'est un film "d'ambiance", il y a quelques effets spéciaux sympas, mais ça reste un film très très classique, qui n'apporte rien de plus au genre.
A voir, mais pas forcément en salles.
Partager cet article
Repost0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 17:32
J'attendais vraiment ce film de pied ferme, j'avais vu une bande annonce (il y a un petit moment de ça) et ça promettait d'être alléchant.
Un petit extrait :
Vous remarquerez que je n'ai pas mis de bande-annonce (officielle) en début d'article, c'est volontaire. Vous regardez la bande annonce, ça vous foirer tout le film. Qui au demeurant est quelque peu décevant.
Un pitch rapide pour vous situer :
Will Atenton quitte son travail pour se rapprocher de sa famille, et emménage dans une maison qui a été le théâtre d'un massacre familial, dont seul le père a miraculeusement réchappé, pour disparaître ensuite.
 
Si la premiere partie du film est bonne, les 30 dernieres minutes plombent tout. Sans dévoiler l'intrigue (pas évident!), je n'ai rien vu venir pendant la première heure (j'étais fatiguée, c'est sûrement pour ça!), mais les 2 histoires dans la même histoire, c'est mal traité et bâclé.
Si vous voulez comprendre mon charabia, regardez ça :
ATTENTION SPOILER !!! (surligner pour voir)
[Spoiler]/ Ce que je regrette donc, c'est qu'on apprenne au bout d'une heure que Will Atenton et Peter Ward sont une seule et même personne, ce qui fait que le pic de tension retombe trop vite. On se doute donc que la suite va être son enquête qui mènera à son innocence. Par ailleurs, comme ce n'est pas Peter l'assassin, on devine vite qui il est, vu le peu de personnages secondaires présents dans l'intrigue. /[Spoiler]
En plus de tout ça, le film tente de créer une ambiance sans jamais réellement y parvenir, ça retombe rapidement comme un soufflé. Et pis, y'a rien à faire, j'aime vraiment pas Daniel Craig, il est pas crédible pour 2 sous, il est fade!
Ce film aurait dû s'arrêter au bout de 60 minutes, ça aurait été grandement suffisant!
 
 
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 17:46
 (pas trouvé de sous-titres, désolée)
 
Une nouvelle bonne surprise ce film! (et on continue dans les histoires d'appartement!)
Voilà ce que je savais avant de le voir : Danny Hill, 25 ans vient d’apprendre que sa grand-mère est décédée en lui laissant l’opportunité de reprendre la location de l’énorme appartement à un prix plus que modique; mais à une certaine condition..
 Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en regardant ce film: maison hantée? Voisins envahissants? J'avais échafaudé plusieurs hypothèses avant le visionnage, qui, évidemment, n'étaient pas les bonnes.
 
Pour des raisons juridiques, Danny doit rester enfermé dans l'appartement le temps que le tribunal émette l'ordonnance qui lui permettra de récupérer l'immense appartement aux mêmes conditions que sa défunte grand-mère.Le film tourne autour du personnage de Danny (et de Zig, son chat...), dont on ne sait rien; et des 12 jours qui suivent le décès (délai imparti pour obtenir la fameuse ordonnance).
Et à partir de ça, on nous fait tenir un film. Découpé en séquences, une par jour, le stress et l'angoisse montent progressivement. On sent bien qu'il y a des trucs louches, mais on ne sait pas trop quoi. On se demande bien comment ça va finir.
Et ça finit comme un couperet, mais alors! On est sous tension, et ça arrive d'un coup d'un seul. Je ne m'attendais vraiment pas à ça. (je parle des 5 minutes avant la fin, pour moi, l'épilogue de ce film est totalement inutile).
Evidemment, pas de sortie prévue en France, même Allociné ne connait pas ce film, qui, sans pour autant être un chef-d'oeuvre, mériterait d'être vu. 
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 17:41

57299667 p

 

 

 

 

Il y avait bien longtemps que je ne vous avais proposé de livre, n’ayant rien lu de franchement transcendant ces derniers temps.

Là, par contre, ça vaut le coup

Le 4e de couverture : Un fait divers dans une banlieue résidentielle de Boston passionne les médias. Sandra Jones, jeune maîtresse d’école et mère modèle, a disparu. Seul témoin : sa petite fille de quatre ans. Suspect Nº1 : son mari Jason.

Dès que l’inspectrice D.D. Warren pénètre chez les Jones, elle sent que quelque chose cloche : les réticences de Jason à répondre à ses questions, son peu d’empressement à savoir ce qui a bien pu arriver à son épouse "chérie"… Tente-t-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il à protéger sa fille, à se cacher ? Mais de qui ?

C’est un très très bon polar, de ceux qu’on commence et qui vont vous prendre une nuit blanche. On se pose beaucoup de questions sur tous les protagonistes, qu’ont-ils à cacher ? L’intrigue est menée de bout en bout, aucune longueur, le dénouement n’est absolument pas prévisible et pourtant incroyablement cohérent.

A mettre d'urgence dans votre liste de livre à lire!

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0